Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/04/2015

Serres : le bâton du Commandeur.

IMG_0001.jpgC'était, dit-on, le verrou des Corbières. Son nom viendrait de Serrœ -les défilés. Outre son pont romain sur le Réalsès, voyez son église. A l'exté­rieur, du côté de l'ancien cimetière, ne manquez pas d'admirer une énigmatîque croix pattée, sculptée sur un moellon, juste au-dessus d'un arrondi de porte, passage de nos jours muré. C'est par cette sortie que l'on empor­tait les morts après la cérémonie religieuse.
Signalée pour la première fois par George Kiess, en 1995, celui-ci n'est pas sans faire re­marquer que cette croix se trouve auréolée d'un demi cercle, tel un nimbe, partant de l'angle supé­rieur des deux bras latéraux pour passer largement au-dessus de la branche sommitale.
Sur sa partie inférieure, en­core, une sorte de manche verti­cal se prolonge jusqu'àIMG.jpg l'arête de pierre, donnant la nette impres­sion de l'amorce d'une hampe bien plus longue encore.
A premiète vue, cette sculp­ture pourrait représenter un « bâton de Commandeur » ou Albacus. En ce cas cette croix pourrait avoir une origine templière. C'est là une figure très rare : on ne connaît qu'une seule représentation graphique simi­laire et elle se trouve en Belgique, sur la pierre tombale de Gérard de Villiers, fondateur de la commanderie de ce nom (Villiers-le-Temple, province de Liège).


________________________________________
SOURCES DOCUMENTAIRES : C.E.R.T., bulletin de liaison n° 5, janvier 1995, pp.16-17; M. Azens et P Jarnac, L'oeil sur la montagne ou le secret de l'abbé Boudet, p. 73, 2010.

Les commentaires sont fermés.