Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/03/2015

Mas-des-Cours : un fief templier.

Mas des cours.jpgVieux village fortifié, Mas-des-Cours était protégé par un châ­teau appartenant aux Templiers. De nos jours, ce n’est plus qu'une ruine. Une végétation impressionnante en recouvre pratiquement toutes les pier­res jusqu'à en faire oublier le souvenir de son existence.
Depuis le XVIle siècle, son délabrement est attesté par les relevés topographiques de Cassini et la carte diocésaine qui l'inscrit sous cette dénomination laconique: Cours des Templiers.
Au début du XIXe siècle, encore, ce château offrait de "beaux restes. Le vieil annaliste Viguerie a pu ainsi décrire ses fondations encore visi­bles et repérer « une voûte souterraine encore intacte ».

Jusqu'au XVIe siècle, ce château était encore habitable.Mas-des-Cours[1].jpg Pendant les guerres de Religion, les habitants du village s'y réfugièrent. On sait que le 6 juin 1575, les Huguenots s'en emparèrent. Il fallut des forces relativement importantes pour les en déloger. Le gouverneur de la cité de Carcassonne, Laviston, le fit bombarder par ses canons pendant plus de trois heures, envisageant pour le lendemain de le prendre d'assaut. Mais, dans la nuit, à la faveur d'une porte qui s'ouvrait sur la rivière, les Protestants l’évacuèrent discrètement.
En 1732, il est rapporté que Mgr de Besons, évêque janséniste de Carcassonne, voulut y établir son séminaire. Mais, finalement, ce projet resta sans suite en raison des très grandes réparations que sa remise en état aurait nécessité.

Comme tout bien templier, le château du Mas-des-Cours fut dévolu aux chevaliers de Malte, après l'extinction de l'Ordre du Temple. Bien que cette congrégation bénéficiaire possédait déjà des terres mitoyennes au Mas-des-Cours avec celles des Templiers, elle planta des bornes supplémentaires délimitant l'étendue de ses nouvelles propriétés.

Croix-de-Malte[1].jpgEn regard d'une borne frappée d'une crosse, témoignageCroix-latine[1].jpg d'une ancienne possession de l'Evêché de Carcassonne, on peut voir sur le territoire de la commune, deux autres bornes à environ deux km. du château ruiné des Tem­pliers. Elles sont gravées, sur la face regardant au Sud, d'une croix de Malte inscrite dans un cercle.

 _____________________________________
SOURCES DOCUMENTAIRES : : Gavoy (L.) Excursion du 14 mai 1911 à Mas-des-Cours à Fajac-en-Val et à Villar-en-Val, in Bulletin de la société d’études scientifiques de l’Aude, t. 23, année 1912, p.115 Massiac (Y.) Mas-des-Cours: bornes seigneuriales, in Bulletin de la société d’études scientifiques de l’Aude, t.85, année 1985, p.172. Mahul (Alphonse) Cartulaire des communes de l'ancien diocèse de Carcassonne, t.1, p. 347 (1875).

Références Web : Excellent article de Christian Pioch : http://www.templiers.net/etudes/index.php?page=Chateau-des-Templiers-de-Cours. Crédit photos.

 

Les commentaires sont fermés.